Le Mag...
UnDeuxToi, la référence de la rencontre sérieuse
Inscription - Connexion
Les plus beaux tèmoignages

Mal vivre son célibat

Le célibat peut-être vécu différemment selon les aspirations et l'histoire des personnes. Pour certains, le célibat est synonyme de sérénité et de maturité et pour d'autres d'angoisse et d'abandon…

Mal vivre son célibat
Conseil
Les aptitudes de chacun à réagir face à la solitude se construisent dans l'enfance. Une solitude mal éprouvée est souvent liée à des carences d'attachement précoces qui sont essentiellement dues à la relation avec sa mère, porteuse inconsciente de la solidité et de la sécurité affective de son enfant.

Ce mal être peut se manifester de manière différente chez le célibataire : peur du silence ou de l'obscurité, peur de soi-même et de se retrouver face à son monde intérieur. Dans ces conditions, la recherche de l'âme sœur ne répond pas à l'aspiration d'une communion avec l'autre mais devient davantage un moyen d'échapper à ses propres angoisses.

Sur un site de rencontre, des annonces personnalisées comme 'marre de la solitude…', 'je me sens seul...', 'je recherche mon âme sœur pour vivre enfin ma vie' peuvent traduire ce type de mal être.

Parmi ces célibataires, il n'est pas rare de rencontrer des personnes qui ont un grand manque d'estime d'elles-mêmes ou de confiance qui les amène à dévaloriser leur aptitude à construire une lien sentimental avec une autre sur le long terme. Cette forme de célibat peut être considérée comme la plus difficile à vivre car elle implique des croyances difficiles à supprimer. Le célibat est alors vécu comme un poids, une vraie solitude, une injustice ou une punition.

D'autres comportements peuvent être aussi révélateurs d'un mal être de ce type : Certaines personnes essaient de combler le vide par des rencontres successives qui les renvoient inévitablement à leur solitude lorsqu'ils sont entre deux aventures. En couple, leurs comportements est d'essayer inconsciemment d'adapter l'autre à leurs névroses et de vivre leur relation non pas par rapport à la réalité du lien affectif existant mais à l'image qu'elles souhaitent en avoir. La rupture de la relation est alors vécue comme une véritable perte d'un idéal qui n'a pourtant jamais existé.

Au fil des années, il n'est donc pas rare que ces personnes se ferment peu à peu à l'autre et manquent les opportunités de rencontres que la vie leur donne. Elles se retrouvent alors à un âge mur qui est toujours une épreuve compliquée à vivre. La solitude et la peur de voir la situation ne jamais changer sont autant de raisons qui peuvent entraîner un sentiment de tristesse voire une dépression comme l'explique l'article Célibat : une dépression, des solutions.

Il est donc extrêmement important de bien savoir mesurer sa propre situation de célibat et ne pas hésiter à engager les actions d'accompagnement thérapeutiques nécessaires. Le célibat est une période riche pour chaque personne car elle permet bien souvent de faire le point sur sa propre vie affective ou professionnelle et en cela, c'est une occasion de se ressourcer.

Bien vivre son célibat n'est pas un leurre, c'est un état d'être complétement réaliste quand on est en accord avec soi, ses valeurs et ses besoins. De la même manière, construire une relation affective sur le long terme n'est pas un leurre quand elle repose sur la juste appréciation de l'apport de l'autre dans sa propre vie. C'est à partir de cette certitude que chaque personne pourra repartir sereinement vers une nouvelle rencontre amoureuse.


Laurent

Publié le 02/10/2017

Site de rencontre sérieux SITE DE RENCONTRE SERIEUX - UnDeuxToi.com